Fernand de Rodays a découverte Dinard dans les années 1870 et s’est fait construire une demeure (une villa, des dépendances, des serres, une terrasse rotonde surplombant la mer, un château d’eau et un puits), « Le Port Riou », sur la falaise en bordure du parc du Port-Riou vers 1879 (aujourd’hui un immeuble à appartements).

La villa au-dessus de la plage du Port Riou et la villa aujourd’hui

Il était administrateur et co-gérant du Figaro entre 1879 et 1894. C’est grâce à lui que Dinard était abondamment mentionné dans le Figaro.

Figaro_Rodays

Décédé en 1925, son sépulture est au cimetière de Saint Enogat.

tomb_Rodays

Dans un article du 19 août 2016, le Figaro évoque un article de l’époque de Fernand de Rodays, paru en 1881.

fig01 fig02

02

fig03a

fig03b

01a

Le quartier du Moulinet avec ses magnifiques villas et le Dinard Golf

fig03c

Reine des plages

fig03dfig04a

Figaro 15081885a

La famille d'Orléans en 1885

La famille d’Orléans en 1885

Figaro 15081885b

La villa Frehel sur les falaise de la plage de l'Ecluse

La villa Frehel sur les falaise de la plage de l’Ecluse

fig04b

Figaro 14081890

La villa « Le Pré des Oiseaux » sur la plage de St-Enogat et la villa « Bel Esbat » dans le quartier de la Malouine

fig04c

03

Plage_Figaro

fig05

04 05

StMalo_arrivee

Le départ du bateau à vapeur de Saint-Malo à Dinard

fig06

06

Chemin_Vicomte

La baie de Saint-Malo, peinture par Felix Bizien

fig07a

07 08a

St_Servan

La cale de St-Servan, la ville sœur de St-Malo , départ des bateaux pour Dinard

fig08a

08b

Vicomte23

Les maisons de Dinard apparaissent au fond du tableau

fig09a

09

LaCale_StMalo

La cale de Dinard avec « la silhouette originale et légendaire de Saint-Malo »

fig09b

10

Cale_maree_haute

« La cale avec ses bisquines et pécheurs, son va-et-vient »

fig10aa

11a1

Plage_du_Crystal

« La plage de Dinard ! La plage des plages »

fig10bb

11a2

StEnoChemindeRonde800

« Des sentiers taillés dans le roc noir, des escaliers tortueux, épiques de Saint-Enogat »

fig10b

11b
02

fig11

Lien pour l’article du Figaro du 19 août 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!