Le Hen Wlad fy Nhadau (Vieux Pays de mes Ancêtres) est l’hymne national gallois écrit par Evan James, un pasteur et poète gallois et son fils James James au milieu du 19e siècle.

Un missionnaire gallois en mission à Quimper, Williams Jenkyn Jones, faire connaitre l’hymne en Bretagne.

Selon Wikipedia, « la Bretagne connait à la fin du XIXe siècle un développement de l’idée panceltique, et les échanges avec d’autres pays celtiques comme l’Irlande, l’Ecosse, ou le Pays de Galles gagnent en importance. Ce dernier devient pour certains régionalistes bretons de l’époque un exemple à suivre. La Bretagne ne dispose pas d’un hymne, et l’idée d’en adopter un commence à être lancée en 1896. François Jaffrennou, alors étudiant au lycée de Saint-Brieuc, entreprend sous la supervision de son professeur de breton François Vallée d’adapter les paroles de l’hymne gallois en breton. Il s’inspire de ses paroles, tout en utilisant sa maîtrise du gallois pour remonter au texte original sans en faire une traduction littérale, créant la version que l’on connaît aujourd’hui. Son texte est publié une première fois en 1898 avec le sous-titre Henvelidigez (Adaptation). »

Les paroles en gallois :

Hen Wlad fy Nhadau (vieux pays de mes ancêtres)

Mae hen wlad fy nhadau yn annwyl i mi,
Gwlad beirdd a chantorion, enwogion o fri;
Ei gwrol ryfelwyr, gwladgarwyr tra mad,
Tros ryddid collasant eu gwaed.

Gwlad! Gwlad! pleidiol wyf i’m gwlad
Tra môr yn fur i’r bur hoff bau,
O bydded i’r hen iaith barhau.

Les paroles en breton :

Bro gozh ma zadoù (Vieux pays de mes pères)

Ni, Breizhiz a galon, karomp hon gwir Vro !
Brudet eo an Arvor dre ar bed tro-dro.
Dispont kreiz ar brezel, hon tadoù ken mat,
A skuilhas eviti o gwad.

O Breizh, ma Bro, me ‘gar ma Bro.
Tra ma vo mor ‘vel mur ‘n he zro.
Ra vezo digabestr ma Bro !

A quand un jumelage pour Dinard avec une ville galloise ? 😉

flags1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!