Exposition de photos de Jacques Henri Lartigue « La Femmes sur le Rivage » à la villa Roches Brunes du 20 mai au 17 septembre.

La joie-de-vivre de la belle époque dans une magnifique villa à Dinard, il y a de quoi se réjouir ! Avec ses images emblématiques Lartigue est le grand témoin du siècle. Il est chroniqueur intime d’un mode de vie élégant et le témoignage d’une époque révolue.

On doit à Jacques Henri Lartigue (1894-1896) quelques-unes des plus belles photographies du 20ème siècle. Il fut peintre, photographe, décorateur, dessinateur de mode, écrivain. Mais c’est de la conservation des instants fugitifs du bonheur qu’il a fit sa véritable profession.

A 69 ans, Jacques Henri Lartigue expose pour la première fois quelques-uns des nombreux clichés qu’il a réalisés au cours de sa vie. Nous sommes en 1963, au MoMA, à New York. La même année, le magazine Life lui consacre un portfolio. Ce numéro annonçant la mort du président John Fitzgerald Kennedy fait le tour du monde. A son plus total étonnement, Lartigue devient du jour au lendemain l’un des grands noms de la photographie du XXe siècle.

« Peinture, photographie, écriture, je ne fais aucune hiérarchie. Ce sont des moyens d’expression différents pour une même fin, retenir ce qui sans cesse passe. Si cela va très vite, je choisis la photo parce que c’est l’art du fugitif… »

Les thèmes chers à Lartigue: l’automobile, les premiers avions, le tennis, les jeux de plage, les sports d’hiver, l’élégance féminine et les artistes qui ont marqué sa vie comme Sacha Guitry, Kees Van Dongen ou Pablo Picasso.

Entre 1899 à 1983 il réalise des portraits : photographies de famille, images d’anonymes croisés au hasard ou rencontres avec des célébrités comme Sacha Guitry, Jean Cocteau, Marcel Achard, Picasso, François Truffaut, David Hockney, Dirk Bogarde…

Jacques Henri Lartigue fréquente très tôt les plages de Normandie, du Pays Basque et de la Côte d’Azur. Il restera fidèle à ces lieux, témoignant d’un attachement définitif aux paysages maritimes au point d’avoir passé plus d’un tiers de sa vie à les parcourir, à les contempler, à en fixer les différentes facettes : l’élégance, les jeux, la douceur de vivre, la tempête.

Ses photographies permet de suivre Jacques Henri Lartigue tout au long de sa vie. On y découvre les paysages d’un littoral encore peu fréquenté, les débuts du yachting, les jeux de plage de l’entre-deux-guerres et les portraits d’artistes ou de personnalités comme Sacha Guitry, Abel Gance, Jean Cocteau, Pablo Picasso, John Fitzgerald Kennedy…

Il laisse plus de 100 000 clichés, 7000 pages de journal, 1500 peintures.

crédits photos : Donartion Jacques Henri Lartigue

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!