Ce diaporama nécessite JavaScript.

La villa Roche-Pendante était une de premières villas construites à Dinard sur la pointe du Moulinet à côté de la première villa La Garde. Les deux sont aujourd’hui détruites ; la villa qui a remplacé La Garde porte le même nom, Roche-Pendante devait faire place à un hôtel, mais le projet n’a jamais abouti. Finalement c’était le propriétaire de la nouvelle villa La Garde, M. Hennessy, qui a fini par acheter le terrain et y construire la villa Granit House pour sa maîtresse.

La villa Roche-Pendante appartenait à M. et Mme. Camac, des Américains fortunés qu’y vivait avec leur fille Nadine. Tragiquement, Nadejda comme elle était appelée (un diminutif russe, sa mère était d’origine Russe), était morte à 18 ans de la fièvre typhoïde. Toute la famille repose au cimetière de Saint Enogat dans une chapelle orthodoxe.

Sur une ancienne carte postale on voit Nadejda dans le jardin de la villa.

Comme toutes les villas au bord de mer à Dinard, la Roche-Pendante avait accès au rive. Un escalier descend du jardin à la cale du bec de la vallée.

Par le portail on semble d’entrer dans un monde caché.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour le plaisir de Dinardais et ses visiteurs, une partie du jardin de la villa Roche-Pendante est ouverte au public.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au bout du jardin, on trouve encore des traces d’un ancien escalier et on peut aperçoit la villa La Garde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le lieu parfait pour se réfugier avec un livre et pour apprécier la vue sur la baie du Prieuré et vers Saint-Malo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!