Par PG   

Pour ne pas laisser sans informations mes anciens lecteurs, j’ai choisi de continuer la rédaction de comptes rendus des conseils municipaux … personnalisés !

Élections des membres des commissions

La nouvelle majorité a permis à la liste de « Dinard libérée » qui, au regard de l’arithmétique électorale, n’avait pas la possibilité de figurer dans les commissions obligatoires, en attribuant, dans la commission d’appel d’offres et celle de l’action sociale, un de ses sièges afin que toutes les sensibilités puissent y être représentées. Il faut se féliciter de cette proposition.

Modification du budget primitif (BP)

La majorité précédente attendait la deuxième partie de l’année pour intégrer des recettes budgétaires probables lui permettant de minorer le budget primitif, et dans un sens, d’imposer des restrictions inutiles. Le tableau ci-dessous issu du compte-rendu des décisions du CM du 2 décembre 2016, montre l’évolution du budget de fonctionnement de 27,727 M€ en début d’année à 28,5 M€ en fin d’année, une « poire pour la soif » de 750 000 € quand même ! Elle a servi essentiellement à abonder le budget d’investissement. La vente du terrain de la gare devrait pouvoir limiter ce transfert dans les années à venir, mais temporairement, ce n’est pas une « ressource » pérenne.

Le nouveau maire a décidé d’intégrer une partie de ce « surplus » prévisible (154  000 €), même avec un risque minime de non-réalisation pour une partie, dans le budget primitif voté le mois dernier, afin de revoir les subventions aux associations, en particulier. Cette augmentation permettra aussi de budgéter le deuxième feu d’artifice, vital pour une station balnéaire.

Subventions aux associations

L’ancien maire avait décidé de baisser à nouveau les subventions aux associations cette année. On se rappellera que l’année dernière les subventions dans le budget primitif 2016 avaient baissé de 19% par rapport à 2015. Certes, en cours d’année, il avait été rajouté à peu près 60 000 €, pour arriver à une baisse en définitive de 10%. Cette année idem, une première baisse de 480 000 € à 400 000 de budget prévisionnel pour les associations. Quoiqu’un doute subsiste d’après moi, car la ligne 6574 (subvention aux associations) de la page 16 du BP 2017 affiche 436 000 € et la même ligne page 175 (récapitulation des subventions) affiche quant à elle 400 000 €. En tout état de cause, il en manquait encore beaucoup et le nouveau maire réaligne la prévision de dépenses des subventions sur celle de l’année dernière. Il lance aussi par la même le versement de ces subventions aux associations qui les attendent depuis … le début de l’année.

Contrairement à ce qu’annonce l’adjointe au sport, l’ensemble des subventions est déjà de 710 000 € (sans compter la subvention au CCAS) et pas 480 000, pour un budget de fonctionnement de 28 M€. Cela ne représente pas 1% du budget mais déjà 2,5%, ce qui n’est plus la même chose. Même si la commune dépense au total 38 M€ entre le budget de fonctionnement et celui d’investissement, il y a une « fongibilité asymétrique » entre les deux : le budget de fonctionnement peut abonder le budget d’investissement mais pas l’inverse. Les subventions ne peuvent être ponctionnées et calculées que sur le budget de fonctionnement.

Enfin, il faudra sûrement abonder encore cette ligne budgétaire de 50 000 à 60 000€ supplémentaires d’ici la fin de l’exercice, comme ce fut le cas l’année dernière (jumping, festival de musique, retardataires, …).

Le personnel

Pour améliorer la mise en place du nouveau régime indemnitaire des agents, qui doit se faire à enveloppe constante, la nouvelle majorité a décidé de supprimer les postes de directeur de cabinet et de directeur général adjoint. On notera néanmoins, toujours d’après le BP 2017, que le tableau des effectifs, au 1er janvier 2017, comportait 387,67 (!) équivalents temps plein* ouverts (donc budgétés) et que 371,5 étaient effectivement occupés. Visiblement les marges existent déjà ! Je rappelle que la DGA a été recrutée pour mettre en place la GPEEC (gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences). Même si j’étais contre ce recrutement (mais pas contre l’objectif), il serait judicieux qu’elle finisse cette mission importante pour la collectivité, avant un éventuel départ. On se rappellera aussi que le départ du DGS en septembre dernier l’a conduite à assumer un rôle pour lequel elle n’était pas recrutée. Là aussi, l’apaisement serait souhaitable !

Indemnités des élus

Pour couper court à toute polémique avec l’ancienne majorité, le nouveau maire a décidé de reprendre les mêmes montants pour les indemnités des différents élus, que ceux que s’était octroyée l’équipe précédente.

Prochain conseil municipal : lundi 22 mai à 19h.

* Pour plus d’informations sur les ETP : http://www.legisocial.fr/definition-etp-equivalent-temps-plein.html

Conseil Municipal du 24 avril à visionner sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=3lqTXuc5RQQ

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!