AU REVOIR LA-HAUT : Avant-première le Mardi 1er Août à 20h30 en présence du réalisateur, scénariste & acteur ALBERT DUPONTEL

Nul besoin de présenter cet artiste de renom, déjà auteur de cinq merveilles cinématographiques (BERNIE, LE CREATEUR, ENFERMES DEHORS, LE VILAIN, 9 MOIS FERME) ! Pour son sixième long-métrage, Albert Dupontel a choisi d’adapter le roman éponyme de Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013. AU REVOIR LA-HAUT nous transporte en novembre 1918, à quelques jours de l’armistice. Sur les ruines du carnage de la Première Guerre Mondiale, chacun va tacher de survivre à sa manière : Edouard (Nahuel Perez Biscayart) & Albert (Albert Dupontel), deux rescapés des tranchées, l’un dessinateur de génie, l’autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années Folles, l’entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire… Sûrement l’évènement cinématographique de l’année !

Photo : Jérôme Prébois / ADCB Films

 

AU REVOIR LA-HAUT (1h58)

Date de sortie : 25 octobre 2017

Réalisé par Albert Dupontel

Avec : Albert Dupontel, Nahuel Perez Biscayart, Laurent Lafitte, Niels Arestrup, Emilie Dequenne, Mélanie Thierry

Synopsis : Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l’un dessinateur de génie, l’autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l’entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire..

UNE IDÉE FOLLE : Jeudi 10 août à 20h15 en présence de Marie-Amélie Serre (a été consultante à l’OCDE au sein de la Direction de l’Éducation et des compétences)

Tourné dans neuf établissements scolaires, dont l’école de Trébédan (Côtes d’Armor), UNE IDÉE FOLLE pose la question suivante : « A quoi sert l’éducation, à quoi sert l’école ? ».

La jeune réalisatrice, Judith Grumbach, débute en 2015 une série de vidéos de trois minutes sur les neuf établissements scolaires pour Ashoka France (organisation à but non lucratif qui soutient depuis plus de 35 ans l’innovation sociale en accompagnant les solutions entrepreneuriales les plus innovantes dans tous les domaines de la société). Ce qu’elle y a vu et entendu est trop riche pour ne produire que ces courtes vidéos, et décide de réaliser un film documentaire qui met en lumière ces établissements scolaires et pose plus largement la question du rôle de l’école au XXIème siècle. « Dans les écoles du film, la citoyenneté, la fraternité, la solidarité sont la colonne vertébrale du projet pédagogique. Tout est prétexte à l’apprentissage du vivre-ensemble. Les élèves participent aux décisions qui les concernent, peuvent initier des projets et font de la philosophie, ce qui leur apprend à formuler leur pensée, à développer leur esprit critique, à être empathique, à coopérer les uns avec les autres, et surtout à prendre confiance en eux et à comprendre qu’ils ont un impact sur le monde qui les entoure et donc plus tard, un rôle à jouer dans la société. » Judith Grumbach

Joyeux & émouvant, le film ne prône aucune éducation « idéale », mais suit simplement le parcours de certains enseignants qui ont décidé de changer leur regard sur leur métier de professeur des écoles. A voir absolument, même pendant les vacances scolaires !!

UNE IDÉE FOLLE

Réalisé par Judith Grumbach

Synopsis : Tourné dans neuf établissements scolaires – publics et privés, de la maternelle au collège, aux quatre coins de la France – Une Idée Folle pose la question du rôle de l’école au XXIème siècle, à travers le témoignage d’enseignants, d’enfants, de parents ainsi que d’experts de l’éducation. À quels défis les citoyens de demain vont-ils devoir faire face et comment les y préparer ? En cultivant l’empathie, la créativité, la coopération, la prise d’initiative ou encore la confiance en soi et l’esprit critique chez les élèves, en parallèle des savoirs fondamentaux, les enseignants de ces écoles font un rêve fou : celui de former une future génération de citoyens épanouis et responsables qui auront à cœur de transformer positivement la société qui les entoure.

 

PETIT PAYSAN : Avant-première le Mercredi 16 août à 20h30 en présence du réalisateur & scénariste Hubert Charuel

Retour à Dinard pour Hubert Charuel, qui a déjà présenté son film à la soirée d’ouverture des Rencontres Art & Essai de Bretagne qui ont eu lieu du 21 au 24 juin 2017 à Dinard. Pour son premier long-métrage, ce jeune fils de paysans a choisi de tourner dans la ferme de ses parents, une manière à lui de « reprendre l’exploitation ». Diplômé de la Fémis en 2011, auteur de plusieurs court-métrages qui ont remporté des prix dans des festivals, Hubert dirige magnifiquement sa joyeuse bande d’actrices (un troupeau de 30 vaches), ainsi que Swann Arlaud, qui est de sincérité (il a fait un stage dans une exploitation agricole, qui ne voulait plus le laisser partir !!) & Sara Giraudeau, qui incarne avec douceur la sœur du personnage principal.

Alors, autobiographie, récit de souvenirs de la vache folle, ou tout simplement un merveilleux drame ? A vous de voir, mais en tout cas, on n’en ressort pas indemne…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

PETIT PAYSAN (1h30)

Date de sortie : 30 août 2017

Réalisé par Hubert Charuel

Avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners

Synopsis : Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

COEXISTER : Avant-première le lundi 21 août à 20h40 en présence du réalisateur, scénariste & acteur Fabrice Éboué

Après CASE DÉPART, co-réalisé avec Thomas Ngijol et Lionel Steketee, puis LE CROCODILE DU BOTSWANGA, co-réalisé avec Lionel Steketee, Fabrice Éboué se lance seul dans l’aventure COEXISTER, où un producteur à la dérive, campé par Fabrice Éboué, réunit un curé, un rabbin et un curé dans un groupe de musique. Le curé en question est incarné par Guillaume De Tonquédec. L’imam est quant à lui interprété par Ramzy Bedia et le rabbin par Jonathan Cohen. Fabrice Éboué et Audrey Lamy se glissent dans la peau des producteurs souhaitant monter ce spectacle unissant ces 3 religieux. Mais, vous vous en doutez bien, tout ne va pas se passer comme prévu … !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

COEXISTER (1h30)

Date de sortie : 11 octobre 2017

Réalisé par Fabrice Éboué

Avec Ramzy Bedia, Fabrice Eboué, Guillaume De Tonquédec, Audrey Lamy, Jonathan Cohen, Mathilde Seigner

Synopsis : Un producteur de musique à la dérive décide de monter un groupe constitué d’un rabbin, un curé et un imam afin de leur faire chanter le vivre-ensemble. Mais les religieux qu’il recrute sont loin d’être des saints…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!