Le 26 décembre 1917, la femme de lettres Judith Gautier décédait dans sa villa Le-pré-des-oiseaux, qui surplomb la plage de Saint-Enogat à Dinard.

Tirez la flèche à gauche ou à droite pour visionner les photos

Elle repose non loin de sa villa dans le cimetière de Saint-Enogat. L’inscription en caractères chinois sur sa tombe se traduit, « La lumière du ciel arrive ».

Judith peint par le célèbre peintre John Singer Sargent à Dinard en 1885

La nécrologie dans le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!